Le diabète de plus en plus présent chez les jeunes ?!

Le diabète de plus en plus présent chez les jeunes ?!

Le diabète touche les jeunes et les moins jeunes.

Il est intéressant de nos jours d’en expliquer ses origines et son évolution notamment selon le type de diabète, le type 1 ou 2. Le diabète de type 2 était encore il y a quelques années une maladie touchant les adultes de plus de 40 ans.

Son évolution chez les jeunes adultes, voire les adolescents, mérite que l’on se penche sur les raisons de cette progression.

Le diabète c’est quoi ?

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un taux excessif de sucre dans le sang : c’est l’hyperglycémie, qui peut passer inaperçue chez certaines personnes, parfois pendant plusieurs années.

L’hyperglycémie peut se traduire par une soif intense, des urines abondantes, de l’irritabilité, une faim exagérée, de la fatigue, et des étourdissements.

L’hyperglycémie entraîne une altération des gros vaisseaux provoquant des pathologies cardiaques et des artérites des membres inférieurs, et des petits vaisseaux entraînant par exemple des problèmes oculaires ou une mauvaise cicatrisation des plaies particulièrement au niveau des pieds et des mains.

L’hyperglycémie entraîne aussi une altération des nerfs qui provoquera à terme une perte de sensibilité des membres, et donc la survenue de petites plaies pouvant passer inaperçues car la douleur n’est plus perçue.

Sans traitement, l’hyperglycémie peut aussi entraîner surdité et cécité.

L’insuline sécrétée par le pancréas permet de réguler la présence de sucre dans le sang. Lors d’un apport élevé en sucre (après le repas par exemple) l’insuline est alors sécrétée en plus grande quantité afin de normaliser rapidement le taux de sucre dans le sang.

Diabète 1 ou 2 ?

Le diabète de type 1

Il est généralement détecté dès le plus jeune âge, à l’adolescence ou chez les jeunes adultes. La destruction des cellules pancréatiques entraîne la diminution puis à terme l’arrêt de la production d’insuline par le pancréas. Il est donc nécessaire de la remplacer à l’aide d’injection quotidienne ou d’une pompe à insuline. 

Le diabète de type 2 

Il se développe généralement chez les patients de plus de 40 ans. Le pancréas ne sécrète pas assez d’insuline, ou bien les cellules ne l’assimilent pas correctement. Son développement se fait progressivement sur plusieurs années.  En général il est dû à un surpoids, de l’obésité et un manque d’activité physique. Il peut très facilement passer inaperçu, et n’est donc détecté que tardivement. 

Une réadaptation de l’alimentation et une pratique régulière d’activité physique peuvent suffire à faire disparaître ce diabète.

Si cette réadaptation n’est pas suffisante, un traitement antidiabétique oral est mis en place, suivi si c’est nécessaire d’un traitement injectable. 

Mais pourquoi apparaît-il aujourd’hui chez les jeunes adultes ?

Son apparition est due à plusieurs facteurs de risque. Le principal facteur est l’augmentation de l’obésité infantile. En France en 2015, la prévalence du surpoids chez les 6-17 ans était estimée à 17 % (dont 4 % d’obèses) ¹. En effet, la consommation d’aliments industriels et l’inactivité sont banalisées, et donc très présentes chez les jeunes adultes.

Selon une étude réalisée en 2018 ², environ un enfant sur trois, de moins de deux ans, ne pratique pas d’activité physique à l’extérieur du domicile (jeux de ballon, promenades, jeux d’extérieurs, piscine), au détriment des activités sur écran. Ce manque d’activité physique minimale, peut favoriser l’apparition du diabète.

Se rajoute également d’autres facteurs de risque comme :

  • le diabète type 2 dans la famille
  • le diabète de la maman, pendant la grossesse
  • la résistance à l’insuline

Reconnaître les enfants à risque et les dépister est donc primordial pour prévenir les complications possibles du diabète. Afin de réduire voire stopper cette pathologie, il est nécessaire de modifier leurs habitudes de vie : une initiation ou une augmentation d’une activité physique, ainsi qu’un changement des habitudes alimentaires.

Pour prévenir l’apparition du diabète chez les plus jeunes et les moins jeunes, suivez mes conseils 🙂

  • Réaliser tous les jours au moins 30 min d’activité physique, la plus simple : la marche à pieds
  • Manger des légumes et des fruits
  • Réduire voire arrêter les boissons sucrées
  • Et pourquoi pas se faire aider par un nutritionniste, si on voit qu’on y arrive pas tout seul !

1. Santé publique France – Etude ESTEBAN 2014-2016 – Chapitre corpulence : stabilisation du surpoids et de l’obésité chez l’enfant et l’adulte [Internet]. [cité 4 janv 2018]. Disponible sur: http://www.santepubliquefrance.fr/Actualites/EtudeESTEBAN-2014-2016-Chapitre-corpulence-stabilisation-du-surpoids-et-de-lobesite-chez-l-enfant-et-l-adulte

2. Activités physiques et usage des écrans à l’âge de deux ans chez la cohorte Elfe -Analyse statistique et rapport préparés à la demande de la Direction Générale de la Santé (12/2018). [Internet]. Disponible sur : https://www.ined.fr/fichier/rte/129/cote-recherche/Publications/Activite%20physique%20et%20ecrans_2%20ans_enfants%20Elfe.pdf

Caroline Almansa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.